Tu sais que t’es infirmière libérale quand…. 2


Vous avez certainement lu une des nombreuses versions sur Internet mais juste pour le plaisir,

en voici une!

 

 

  • Tu as décidé que c’était pénible de mettre ta ceinture de sécurité toutes les cinq minutes.
  • Tu ne te rends d’ailleurs plus compte du bip-bip strident d’alarme qui t’invite prestement à boucler ta ceinture de sécurité.

ceinture-1994-627797

  • Tu travailles pour toi les deux premières années. La troisième année tu travailles pour l’URSSAF.
  • Tu contemples de magnifiques levers du soleil « C’est sublime ces traînées rosâtres du ciel au milieu de cette brume matinale ! ». Et tu assistes aussi au coucher du soleil ;(
  • Tu envoies souvent des textos de type : « Ne m’attends pas pour ce midi. Ya un gratin dans le frigo, t’as plus qu’à mettre au four ».
  • Tu souffres d’une tendinite au poignet à force de tourner le volant, des lombaires à force de monter et descendre de voiture, et de tes cervicales à force de tourner ta tête. En résumé ta carcasse ne côte pas cher à l’argus.
  • Tu peux dessiner le plan du quartier les yeux fermés (à côté, le tatouage de Mickael Scofield c’est de la rigolade).
  • Tu as des mollets bétons à force de monter les escaliers. Gravir six étages sans ascenseur est une simple formalité.
  • Tu as un trousseau de clefs gros comme celui de Passe-Partout dans Fort Boyard.

cles

  • Tu frappes machinalement à la porte de la boulangerie avant d’entrer.
  • Tu as une montagne de papier sur ton bureau, tu n’en vois jamais le bout mais tu t’y fais.

Pile paper woman climbing

  • Tu croises des têtes dans la rue qui t’évoquent toutes une vague connaissance.
  • Tu connais tous les tubes radio du moment. En ce moment c’est overdose Daft Punk…
  • Tu te sens seule parfois quand mamy te hurle dessus « Vous êtes une incapable, in-ca-pa-ble, m’entendez ??!! »
  • Tu parles une langue étrange : « C’est très facile, pour lui tu cotes 1AMI4 + 1AMI4/2 + MCI… et aussi l’IK biensûr ! Mais pas de MAU du coup. »
  • Tu as pleins de stylos échoués sous le fauteuil de ta voiture, mais jamais sur toi quand tu es chez le patient « Vous n’auriez pas un Bic siou plaît ? » « J’entends pas, qu’est ce qu’vous dites ? » « Un BIC ! » « Tenez celui-là » « Il marche pas » « Hein ? »…
  • Tu vas trois fois par jour à la pharmacie « Bonjour » « Au revoir » « Bonjour » « Au revoir » « Bonjour…

pharmacie IDEL

  • Tu parles de la météo 30 fois dans la journée « Oh oui alors, c’est vrai qu’on supporte bien la p’tite laine encore ! »
  • Tu as une carte fidélité chez le garagiste du coin « Allo ! Oui, j’ai à nouveau cassé mon rétro… »
  • Tu te demandes si tu ne vas pas retourner bosser à l’hôpital quand même.
  • Tu sais changer une roue, toute seule.

woman-in-dress_changing_tire

  • Tu maîtrises parfaitement l’art du créneau, le volant à une main et le téléphone dans l’autre. Au millimètre prés tu t’insères dans un trou de souris.
  • Tu peux boire, téléphoner, démarrer ta voiture, fumer en même temps.
  • Tu conduis une voiture hybride à mi-chemin entre un bureau, une poubelle et une pharmacie (votre mari ne comprend pas comment c’est possible.)

Voiture bureau

  • Tu te dis tous les soirs que tu devrais la ranger, mais tu ne le fais pas.
  • Tu emmènes tes enfants dans ta voiture pour la tournée du matin parce que ta baby-sitter t’a lâché.
  • Tu vas d’un point A à un point B sans t’en rendre compte.
  • Tu es malade comme un chien, la tête serrée dans un étau, l’impression d’être sur un bateau en forte houle, mais tu y vas quand même, pas le choix.

malade

  • Tu as tes poches de manteau où traînent gants en latex, collants usagers Nitriderm, sparadrap, seringue 10 cc…
  • Tu petit-déjeunes à 5 heures, tu déjeunes à 14 heures et tu dînes pas, t’es trop crevée.
  • Tu as une bouteille d’eau dans ta voiture pour t’hydrater, qui tu ne boiras certainement jamais.
  • Tu as un petit rire nerveux bien à toi pour participer aux blagues bidons de monsieur Bidochon et pour les jours de grosse fatigue.
  • Tu te rends constamment à la station essence « Carrefour vous remercie de votre visite »Tout le plaisir est pour moi…
  • Tu en baves, mais tu aimes ça quand même !

A vous la parole!


Laissez un commentaire

2 commentaires sur “Tu sais que t’es infirmière libérale quand….